Une belle histoire d'amour

Dernière mise à jour : 23 mai


Histoire d'amour. ( qui va te surprendre et te transformer.) Acte 1. Ça a commencé vers 10 ans. On s'est rencontré par l'entremise de mes parents. À cet âge, celui où je voulais à tout prix être un garçon, je me contentais de quelques bouts de toi. Tu revenais tous les mois me rendre visite. À condition que je sois sage. Sans vouloir paraitre prétiencieuse, je dirai que j't'avais dans la poche. Je t'échangeais contre des livres, des chewing gum, des chips. Je me souviens qu'une fois j'ai pleuré. Je voulais te prêter à une jeune mère qui pleurait la mort de son bébé à la porte de notre maison. Ma mère m'a dit: On ne peut pas aider tout le monde, Fanny. Acte 2. J'ai grandi, j'ai accepté d'être une fille, j'ai même aimé ça. Et toi, tu as grandi avec moi. Je t'ai troqué contre des cinés, des restaux, des virées en taxi jaune sénégalais. À cette époque, tu n'étais pas vraiment à moi. Pas encore. Acte 3. Arrivée en France, pour faire mes études supérieures, j'ai bien vu que tu avais changé. Tu n'avais pas tout à fait la même valeur. J'ai commencé à avoir peur de te perdre. J'ai commencé à te serrer d'un peu trop près. Pour te rassurer ( et moi par la même occasion), j'ai passé un concours pour l'enseignement. Acte 4. Ensuite, j'avoue que je t'ai pris pour acquis. Tu étais fidèle, régulier, présent. Je t'ai négligé. Il est même arrivé que je te méprise. Jusqu'à ce que je réalise que tu étais de plus en plus souvent absent de la maison. Je t'ai coffré par peur que tu me quittes. Je t'ai enfermé par peur que tu t'envoles. Et puis l'année passée, j'ai décidé de transformer nos rapports. Acte 5. Aujourd'hui mon amour mon amant mon ami l'ARGENT. Je te fais confiance. Je sais que tu ne t'en vas jamais trop loin. Je sais que tu me reviens toujours quand j'en ai besoin. Je te chéris, je te célèbre, je t'investis, je te donne et je te reçois en échange des livres et des accompagnements que je fabrique. Merci d'être là. Avec toute ma passion et mon respect le plus profond. Fanny Je suis romancière et j'écris des livres chamanes, nomades, sauvages. Ils te transforment, te transportent, te bouleversent.


18 vues0 commentaire