Je me place dans l'énergie du Bateleur.

Je me place dans l'énergie du Bateleur.


Le Bateleur débute, commence, découvre, inaugure, tâtonne, trébuche, se lance dans une nouvelle aventure.

Le Bateleur est curieux, un brin naïf et plein d'audace. Culotté ce Bateleur.

Le Bateleur est rusé, un genre de Goupil pour les Français, Leuk Le Lièvre dans nos contrées... plus arides.

Le Bateleur retombe sur ses pattes, agile et malin comme un félin. Adroit comme un chat.


Le Bateleur n'hésite ni à séduire ni à se battre. Il est prêt à botter en touche, à prendre des détours, des raccourcis, le chemin le plus court pour arriver là où il a choisi.

Le Bateleur est pur dans ses intentions.

Le Bateleur m'inspire et m'anime alors que je prends la plume et que j'avance, pas à pas, comme une débutante que je ne suis pas, sur la route de ce nouveau chapitre de mon histoire.

La photo a été prise sur les bords du Lac Tanganyika où se déroule mon nouveau roman.


Si tu ne me connais pas ou peu, je suis romancière et j'écris des histoires qui créent des transformations.

Tu peux choisir par quel roman me découvrir ici: https://www.fannycampanplumeetvoix.com/plume


6 vues0 commentaire