Il n'y aura pas de place pour tout le monde. ( une de mes bullshit préférées dans le monde du livre)

Ne te méprends pas, bien sûr qu'il m'arrive de jalouser le succès de mes sœurs de plume ou les ventes des Marc Lévy et autre Marie Vareille. Bien sûr que, comme beaucoup de romancier.e, j'ai cru à un moment qu'on allait me voler mon manuscrit et le republier à mon insu. J'ai craint qu'un livre, inspiré du mien, devienne le dernier page turner à la mode, porté par un usurpateur de premier ordre. J'en ai même fait l'intrigue du Deuxième Roman de Thomas Simon, c'est te dire. Nous les artistes, nous sommes un peu paranos sur les bords et assez imbus de nous-mêmes pour penser qu'on a eu une idée que jamais personne n'a eu avant nous et que jamais personne n'aura après.

On se veut unique, singulier, différent. On se prend pour des génies et tant mieux, les génies ont toujours dû croire en eux avant les autres.

Sauf que, s'il n'y a pas de génie sans égo surdimensionné, l'inverse n'est que rarement vrai: l'égo surdimensionné n'a jamais fait le génie. Que je sache.

Tout ça pour te dire que depuis novembre dernier, j'invite une nouvelle croyance, une autre pensée. Plus positive, plus constructive, plus saine et tout aussi vraie: la concurrence n'existe pas.

Merci au développement personnel et à la spiritualité d'avoir fait éclore cette nouvelle version de moi, capable de comprendre que l'union fait la force, qu'ensemble on va plus loin, plus vite et de façon plus pérenne. Oui, il existe assez de maisons d'édition aujourd'hui pour que chacun, chacune trouve la sienne. Oui, même chez les autoédités sur Amazon, il y a de la place pour tout le monde. Les lecteurs aiment découvrir de nouvelles plumes, même s'ils restent fidèles aux anciennes et non, il n'existe pas deux histoires identiques, pareilles.

D'ailleurs, si on devait voir les choses de cette façon, on n'écrirait plus car, depuis Don Quichotte de Cervantès, à mon avis, tout a déjà été écrit.


C'est dans ce contexte que j'ai connecté à Aurélie Croiziers de Lacvivier. Elle est romancière, elle est ouverte sur l'invisible, c'est une curieuse voyageuse, elle écrit des histoires où l'Afrique et les abus sexuels occupent une large place, elle est blanche, frisée et dynamique. Bref, quand je suis en visio avec elle, je me crois presque devant un miroir. Et je pourrai donc la craindre, l'envier, la tenir à distance. Par peur qu'elle ne me pique mes contrats d'édition, mon audience sur les réseaux, mes lecteurs d'âme sur Amazon. (parce qu'en plus, elle est aussi hybride, comme moi et elle aime l'ataya- thé à la menthe à l'africaine)


Mais non. Je choisis cette fois de réagir autrement. Je choisis de penser qu'ensemble, on contribuera à créer un monde où il est normal de gagner sa vie avec sa plume.


J'ai lu "Amadou, l'étoile du Nord" de cette collègue et j'ai adoré.


Pourtant une part de moi y allait à reculons. J'avais peur d'un récit misérabiliste sur l'Afrique, j'avais peur de revivre les situations difficiles que je vis déjà, ici, au quotidien. Ces hommes qui sont prêts à tout pour fuir leur continent et rejoindre l'Europe et les drames qui se produisent de fait. Rassure-toi, il n'en est rien. C'est même tout l'inverse.


J'ai adoré ce roman. Je l'ai tellement aimé que je me suis totalement reconnue dans le parcours initiatique de son héros. J'ai adoré retrouver l'ambiance de Bamako, réaliser que lui et moi avions les mêmes ressentis à notre arrivée en France. J'ai adoré son style, fluide, simple et à la fois riche, si différent du mien. Je dois te dire qu'en plus, Aurélie est journaliste, elle fait des guides de voyage, et ça se sent dans sa plume, je trouve.


Hier, nous avons partagé un live sur Instagram toutes les deux et c'est fou comme la discussion a été simple, facile, vive et comme, très vite, nous avons abordé des sujets pas forcément faciles en apparence. Tabous pour certains. Je suis enchantée de constater que oui, la sororité, l'entraide, la connivence: ça existe même dans le monde du livre. Que c'est bon d'échanger, d'apprendre au contact de l'autre, d'avancer ensemble. C'est comme dans un match de foot finalement. On est une équipe et sur le podium, tout le monde entre.


Alors, vas-y, fonce, découvre sa plume, ses histoires, son univers! Embarque avec Amadou à Bamako (Amazon.fr - Amadou, L'étoile du Nord - Croiziers de Lacvivier, Aurélie - Livres) ou à Shangaï avec son deuxième livre que je m'offrirai bientôt. (Amazon.fr - Réveil à Shanghai - Croiziers, De lacvivier aurélie - Livres)


Tu peux y aller les yeux fermés: c'est de la bonne came!

Pour te mettre l'eau à la bouche, Aurélie a accepté de se prêter au jeu et d'enregistrer pour toi un extrait audio d'un extrait de son roman qu'elle adore. Je le laisse en accès libre sur mon site, c'est te dire comme je l'aime!


Tu m'en diras des nouvelles: À propos | Fanny Campan, romancière (fannycampanplumeetvoix.com)


Désir, plume et audace,


Fanny


ta romancière chamane et badasse du Sahel dont les romans partent comme des petits pains. Je te conseille le dernier en date: "Ni oui Ninon", la comédie dramatique qui va te faire aimer le théâtre et oublier toutes les fois où tu as voulu te barrer à l'entracte: Amazon.fr - Ni oui, Ninon.: ( trois amis et un enterrement) - Campan, Fanny, Ricart, Agathe - Livres


PS: chut... viens voir par-ici!


Je te prépare un voyage... Popopop! Un voyage dingue dingue dingue que tu vas vivre au travers de mon offre "L'INTEGRALE". Une immersion dans mon univers et dans les coulisses de Plume et Voix. Une offre qui s'adresse à celles et ceux qui en ont marre des bullshit qui circulent dans le monde du livre et qui ont envie d'assumer leurs histoires, d'assumer d'avoir envie de les publier, d'assumer de les vendre, d'assumer d'en parler, d'assumer leur identité de plume. Quoi qu'il arrive!


Tu vas halluciner. Je n'ai jamais vu une proposition de ce type sur le marché.


Je peux déjà te dire qu'il s'agit d'une aventure collective qui pourrait bien changer ta vision du monde de l'écriture. Après avoir embarqué, tu vas vivre une folle aventure entre réalité et fiction, entre désir et plaisir, entre visible et invisible qui va créer une profonde transformation en toi.


C'est la première fois que je me lance dans une aventure d'une telle envergure et je t'avoue que je suis à la fois excitée, impatiente et flippée!


J'ai décidé de TOUT te révéler en fin de semaine.


Bien sûr si tu sais déjà que ça t'appelle, envoie moi "ASSUME TON LIVRE" par retour de mail. Je te filerai les infos VIP.




32 vues0 commentaire