De la biographie au roman, l'épopée de "Sangs mêlés"!


"Sangs mêlés" romance la vie d'une femme au destin incroyable: Marijke Harting.


J'ai rencontré Marijke lors de mon deuxième séjour à Dakar, au Sénégal. J'y avais déjà vécu mon adolescence entre 1995 et 2001. J'y suis revenue en septembre 2010, pour enseigner les lettres modernes et le théâtre au Lycée Jean Mermoz - Accueil (lyceemermozdakar.org) où j'avais été élève.


Alors que je traversais une période de remise en question existentielle, j'ai entamé une thérapie avec Marijke. Marijke n'est pas une thérapeute comme les autres. Elle est à la fois thérapeute, maître reiki, hypnothérapeute (hypnose ericksonienne) et spécialiste de la Programmation Neuro Linguistique. Elle m'a soignée pendant quatre ans et, même après mon départ de Dakar pour Port-au-Prince ( en Haïti), nous avons continué à garder le contact.


Je dois t'avouer, sans mentir, que Marijke a été pour moi bien plus qu'une psy. Durant une courte période, je crois qu'elle a été la seule personne en qui j'avais confiance. C'est grâce à mon travail avec elle que je me suis lancée dans l'aventure de l'écriture en écrivant mon premier roman, une autofiction: "La Belle Histoire", sous le pseudonyme de Lou B. Simone.


En 2018, alors que je vivais à Ouagadougou, au Burkina Faso ( une vraie globe-trotteuse!), je suis venue en vacances au Sénégal et j'ai retrouvé Marijke pour mettre un point final à notre travail thérapeutique.


A cette occasion, Marijke m'a avoué qu'elle rêvait d'écrire sa biographie. A cette époque, deux de mes romans avaient déjà été publiés et Marijke était l'une de mes plus fidèles lectrices. J'ai accepté. D'abord par amour pour elle. Ensuite, parce que son existence me paraissait un terreau littéraire foisonnant.


S'en sont suivis des mois et mois d'échanges entre Marijke et moi: elle à Dakar, moi à Ouaga. Marijke est devenue ma narratrice et moi sa plume.


Elle m'envoyait sur whatsapp des photos, des anecdotes de son passé, des documents sur lesquels m'appuyer. Et je racontais, à ma façon, sa vie. Elle a choisi les prénoms des personnages, elle a découvert l'histoire au fur et à mesure de l'écriture.


Marijke m'a accordé toute sa confiance et a aimé la version de sa vie que je lui ai proposée. Car si tout est vrai, tout est également inventé. C'est la magie de l'écriture que de transformer le réel. Il accède ainsi à l'universel et à l'intemporel.


En Juin 2019, la première version de la biographie romancée de Marijke était fin prête et validée par ma narratrice. Elle s'intitulait encore "Une Marguerite pour Klara" à l'époque. Cette première version n'a séduit aucune des maisons d'édition à qui nous l'avons proposée. Aujourd'hui, il me semble qu'elle était sans doute trop personnelle.


Nous ne nous sommes pas laissées abattre par cette première difficulté. Marijke et moi avions confiance en le potentiel de ce roman.


Suite à une longue discussion avec Patrick Hauguel, qui était alors directeur de l'Institut Français de Ouaga, j'ai entamé la réécriture de cette première version.


Je me suis enfermée une semaine dans la brousse burkinabè, à Koubri, et j'ai recentré l'histoire sur de nouveaux personnages totalement fictifs cette fois: Sali, Pape, Disquette, tout en conservant le merveilleux parcours de Marijke devenue Klara. (nom du perso qui s'inspire d'elle)


Là encore, le parcours éditorial n'a pas été évident. Il nous tenait à coeur que cette biographie devenue roman paraisse dans une maison d'édition africaine.


Pourquoi?

Sans doute surtout parce que Marijke et moi sommes de vraies africaines blanches.


Nous n'avons pas trouvé tout de suite la maison d'édition parfaite pour nous;


Fin Janvier 2021, ma libraire préférée de Ouaga me parle de Muriel Troadec et la magie opère. Muriel est française et dirige une maison d'édition congolaise. Elle aussi a passé la majeure partie de sa vie sur le continent africain, notamment en Côte d'Ivoire et au Congo Pointe Noire. La ligne éditoriale des Lettres Mouchetées est axée sur l'Afrique.

Et là, banco! L'histoire lui plait. Nous nous mettons au travail: fluidifier l'ensemble, clarifier la chronologie, améliorer l'expression et j'en passe.


Quelle joie pour moi que Muriel ait été séduite par la couverture faite par Constantin Payerne! J'aurai eu beaucoup de mal à en accepter une autre. Est-ce que je t'ai dit que Constantin est un de mes anciens élèves du Lycée Mermoz de Dakar? Tu comprends pourquoi elle compte énormément à mes yeux..


Enfin, miracle: "Sangs mêlés" arrive à Ouaga, livré par D.H.L. juste à temps pour être présenté lors d'une "Lecture Métissée" à l'Institut Français de Ouaga, le 14 MAI 2021, sous le regard bienveillant, justement, de Patrick Hauguel.


Tout arrive au bon moment, au bon endroit, avec les bonnes personnes!


Il a donc fallu trois longues années pour que la biographie de Marijke devienne un roman. Il faut dire qu'à l'époque, j'enseignais encore.


Maintenant, j'écris ta biographie en deux ou trois mois maxi.

Et si ta vie devenait un roman?

Je te prête ma plume | Plume et voix (fannycampanplumeetvoix.com)


From Ouaga, with Love.


Tu veux lire "Sangs mêlés"?

Librairie Mollat Bordeaux - Auteur - Fanny Campan (en broché)

Sangs Mêlés: Roman eBook : Campan, Fanny: Amazon.fr: Boutique Kindle (en ebook)


Mon premier roman:

Lou B. SIMONE - La belle histoire (editions-baudelaire.com)


Pour découvrir le travail de Constantin, illustrateur.

Au Gendre Polymère (tumblr.com)


Pour info:

Programmation neuro-linguistique — Wikipédia (wikipedia.org)

Hypnose ericksonienne : fonctionnement de l’hypnose ericksonienne (ooreka.fr)

(3) Patrick HAUGUEL | LinkedIn

(2) Maison et table d'hôtes, L' aubergette les Bougainvilliers | Facebook


#sangsmeles #biographie #biographe #ecrivainfantome #edition #roman #auteurtips #senegal #burkinafaso #constantinpayerne #leslettresmouchetees #murieltroadec #patrickhauguel #marijkeharting #litterature #ecriture

79 vues0 commentaire