Être pour faire et ensuite avoir.


La tentation est grande.


De me dire que je pourrai bientôt me prélasser dans ma bassine.


Avec un ( bon) livre.


Oh oui!


Bientôt...


Quand mon recueil de nouvelles sera étudié au lycée.


Quand Les Poupées Ashanties seront adaptées en série télé.


Quand le Tarot Nomade guidera des millions de chamanes.


La tentation est grande de penser


Qu'il faut d'abord que j'ai ça,

Qu'il faut d'abord qu'il se produise ci


Pour que j'ai le droit...

Pour que je puisse...


Quoi?


Pour que je me sente fière?

Épanouie? Libre? Pleine?


Autorisée à flâner dans une bassine en plein milieu de la journée, plongée dans un livre?


...


Et si c'était l'inverse?


Ma priorité aujourd'hui est d'être la romancière du Sahel qui se prélasse dans une bassine avec un bon livre.


Parce qu'en fait ce qui compte pour moi aujourd'hui, c'est juste de raconter mes histoires.


Et d'en vivre.


Allez, à toi de jouer.


Sois déjà cette personne qui a réussi ses rêves.


Fais ce dont tu as envie.


Reçois ce dont tu as besoin.


Fanny


Je suis la romancière badasse du Sahel.


J'écris des histoires qui transforment ta vision de la réalité.


J'écris des livres qui te transportent dans des pays plein de poussière rouge qu'on foule au son du muezzin.


J'écris des livres qui te bouleversent parce qu'ils débordent d'émotions diverses.

1 vue0 commentaire